Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Cyprine Palace
  • Cyprine Palace
  • : "un livre sur rien, un livre sans attache extérieure, qui se tiendrait de lui-même par la seule force interne de son style" G. Flaubert
  • Contact

Recherche

20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 13:54
Tu es lisse de sueur et d’huiles de bain. Il y a un réglage du jacuzzi en inondation de micro-bulles. Par la baie immense de la salle de bain, ce sont les rafales de tempête à plus de 50 noeuds qui nettoient à perte de vue le Pacifique noir. Ecumes des vagues qui montent dans le silence de la chambre. Presque nuit d’obscurité vers l’océan. La vasque est ovale et blanche et je rampe le long de toi. Embué de moiteur. Tes cheveux par mèches collés au visage. Au fond de toi. Eviter de laisser l’eau t’envahir. Ventousés. Qui se tordent et se cognent. Sombrer longtemps sous la ligne de surface. Jusqu’à l’étouffement. Comme une panique. Remuer comme des orques lentes. Faible houle face au déchainement de ces fureurs d’eau fracassées aux roches noires des confins canadiens. La peau molle de ruissellement et de chaleurs. Après le moment rauque, il y a comme des filaments de méduses qui s’accrochent dans l’eau à tes poils.

Partager cet article

Repost 0

commentaires